À la découverte de l'Aïkido

1 commentaires

Oyez oyez chers lecteurs !

Si je devais raconter un événement remarquable de cette semaine, je choisirais assurément mon cours d'Aïkido !

Par le jeu des hasards, je me suis retrouvée à faire un cours d'essai dans le club d'Aïkido de ma fac ! (En fait ma coloc en a fait pendant 3 ans et souhaite rejoindre le club mais elle voulait pas trop y aller toute seule, alors avec une amie on l'a accompagnée, histoire de tester !)
Sauf que dans leur club y avait pas de débutant et moi les seules fois où je suis montée sur des tatamis c'était en accrosport !
Le truc le plus important en Aïkido, d'après ma petite expérience, c'est savoir tomber. Pour décrire ce sport grossièrement, c'est de l'auto-défense, il y a un attaquant et un défenseur, et le but du défenseur c'est de faire tomber l'attaquant (peut-être l'immobiliser parfois mais nous on a fait que tomber ahah). Bref, je me suis étalée par terre un nombre incalculable de fois.
Même en temps que gaijin (peut-être surtout en tant que gaijin d'ailleurs), on a été très bien accueillies, et on nous a fait pratiquer avec patience et gentillesse ! Personnellement j'étais très très nulle, j'oubliais toujours les enchaînements, mais ils arrêtaient pas de me dire « Umai umai » ou « Jôzu », et ça c'est typiquement japonais d'en rajouter alors que tout le monde sait que c'est faux (umai et jôzu en gros ça veut dire « doué »).
J'ai pu pratiquer avec des garçons et c'était vachement bien parce qu'ils mettent beaucoup de force dans leurs mouvements et étonnament c'est plus facile et plus agréable à suivre. Ça m'a encouragé à moi aussi mettre de la force dans mes techniques, et pas seulement faire une sorte de chorégraphie guerrière.
Apparemment c'était tout de même un cours très difficile, ma coloc qui en a fait trois ans nous a dit qu'elle n'avait jamais vu aucune des techniques qu'on avait faites. Après il y a plusieurs styles d'Aïkido, et ça vient sans doute aussi de là.
En tout cas je vous parle pas de l'état de mon corps le lendemain... Je ne pouvais même pas m'asseoir tant mon coccyx avait pris cher, sans parler des brûlures aux pieds, des bleus et des courbatures !

Une expérience très intéressante donc, mais pour autant je ne rejoindrai pas leur club, je ne me vois pas du tout faire ça 8 heures par semaine, et j'ai trop de retard par rapport à eux, j'aurais le sentiment d'être un boulet. Mais ma coloc va probablement continuer.

Y a-t-il parmi vous des Aïkidoka ? (C'est comme ça qu'on dit ? xD)

Je n'oublie pas les moins sportifs d'entre nous, qui préfèrent de loin une bonne lecture à deux heures de souffrance (comme je vous comprends), tenez donc, voici la sortie du jour !

______________________________________________________________________________________

RELEASE



         Ai no chodai - Chapitre 10a
Merci à la Jigoku Team pour leur travail sur ce chapitre




______________________________________________________________________________________

1 commentaire :

  1. mci pr le chapitre et votre travail moi j'ai juste fais du judo étant petite

    RépondreSupprimer

Copyright © 2015 Shiro To Kuro